About Laurent Mayeux

Laurent was born in 1969, in Arras, north of France. When he is 17 years old, he bought his 1st camera. This is the beguining of the photographic adventure. After working 10 years in international trade sector, he decides to set up as a commercial photographer and he wants to live with his passion. He learnt during one year technics and art history. " I did not start as an assistant, like many commercial photographers. I learnt a lot, while I was in the rush of assignements. Sometimes I took risks, I have always worked a lot. I come from an area destroyed by wars, and which knew a big economic crisis at the end of the last century. So I know that life could be difficult sometimes. I thinck that I must always be on the move, and I never give up." Besides their assignements on advertising and corporate topics, Sophie & Laurent realize personal series where they try to follow transformations of the society with a humanism way of looking.

LaLigne 1418 est partie à Sydney !

IMG_5889

Nous nous sommes mis en quête de lieux pour exposer notre Ligne. Nous attendons la réponse des communes d’Aubers et de Courtrai. Nous avons contacté l’Historial de Péronne. Mais surtout, LaLigne est partie pour Sydney, à l’Alliance Française. Les Australiens sont venus il y a 100 ans, nous allons vers eux aujourd’hui. Non mais vous nous imaginez voguer vers l’Australie ? Nous, tout à fait ;)) !

20/11/14 – 05/01/15 : LaLigne1418 passe par Avelin

avelin2avelin3

Depuis le 20 novembre, LaLigne s’est installée dans un nouveau lieu : la médiathèque d’Avelin. Belle salle panoramique au premier étage pour les photos de Laurent et un décor chaleureux de livres et de médias pour les hommes-paysagesavelin1 de Virginie. L’exposition est visible aux horaires d’ouverture de la médiathèque jusqu’au 5 janvier 2015. Une rencontre aura lieu le samedi 20 décembre de 15 h à 17 h en présence des artistes. Accueil très sympathique !

25 octobre : conférence sur la bataille oubliée du Pilly (Herlies)

affiche_v5_mail Herlies12

Conférence sur la bataille oubliée du Pilly (Herlies) qui implique notamment un bataillon d’Irlandais. Un historien irlandais est là pour nous la relater. Il y a des descendants d’un soldat irlandais qui est tombé là (Cf. photo Virginie et Laurent avec deux de ses petites-filles). 170 soldats irlandais sont encore dans les champs du Pilly. Une conférence passionnante qui nous fait comprendre que la commémoration de la Grande Guerre reste encore un sujet compliqué en Irlande. Les soldats sont partis sous les acclamations et sont revenus après la rébellion de 1916 à Dublin, juste avant l’Indépendance de l’Irlande début des années 20 : ce n’étaient pas des héros, mais des hommes qui s’étaient battus aux côtés des Anglais. Je retiendrai leur devise : « Nous ne nous battons pas ni pour le Roi, ni pour le Kaiser, mais pour un rêve qui est né dans une étable ».